Panier Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Comment (bien) passer d’un cosmétique conventionnel à un cosmétique naturel ?

Publié le : 12/02/2019 16:01:28
Catégories : Actualités du site Nelly De Vuyst

Pourquoi opter pour des cosmétiques naturels ?  

Avant même de se pencher vers les différentes possibilités qui s’offrent à vous, il convient de comprendre l’importance des cosmétiques naturels. Dans un premier temps, sachez qu’il s’agit de la meilleure façon de préserver sa santé. Étant donné qu’ils sont composés à plus de 90% de produits naturels, vous ne vous exposez pas aux risques que présentent les produits chimiques. D’après les différentes études menées à ce sujet, certaines substances chimiques présentes dans les cosmétiques conventionnels peuvent nuire à notre santé. Parmi les plus nocifs, on retrouve le parabène ou bien encore les sels d’aluminium. Pour se protéger au mieux, il reste donc préférable d’opter pour des produits naturels. En allant plus loin, on constate également que les composants naturels ont tendance à être mieux assimilés par notre organisme. Par conséquent, ils s’avèrent être beaucoup plus efficaces, en particulier lorsqu’il s’agit du bien-être de notre peau. 

Outre l’aspect esthétique, il est important de préciser que les cosmétiques naturels possèdent une dimension écologique non-négligeable. Concrètement, si vous êtes soucieux de l’environnement, vous ne devriez plus hésiter à utiliser ce genre de produits. Les cosmétiques naturels ont l’avantage d’être biodégradables et leur composition ne présente pas de danger pour l’environnement, notamment car ils ne sont pas issus de la pétrochimie. À noter que ces produits sont généralement pourvus d’emballages recyclables ou bien ayant déjà été recyclés. 

 

Comment adopter les cosmétiques naturels au quotidien ?  

Certaines personnes peuvent être réticentes à opter pour les cosmétiques naturels, notamment par des idées reçues où on se dit que certains peuvent être moins efficaces, en particulier en ce qui concerne le maquillage. La meilleure façon de trouver des produits satisfaisants, et qui sauront répondre parfaitement à vos attentes, est de vous appuyer sur les avis des personnes ayant déjà opté pour des alternatives naturelles. En plus de cela, à force de tester certains produits, vous arriverez à définir parfaitement ceux qui vous conviennent le mieux. Gardez également à l’esprit que chaque personne peut réagir d’une façon différente. De ce fait, il est possible qu’un produit vous soit vivement recommandé, mais que, au final, il ne rende pas bien sur vous. Dans tous les cas, il faut persévérer car les avantages des cosmétiques naturels sont réels et il serait dommage de les laisser de côté. 

 

Une transition réussie est une transition comprise et anticipée 

Les transitions sont plus moins faciles, il faut se le dire. Le temps que notre corps élimine tous les résidus pétrochimiques et que notre mécanisme naturel reprenne le dessus … il faut de la patience et de la persévérance. 

 

Voici quelques témoignages qui pourront sûrement vous aider : 

« Tout ne s’est pas fait du jour au lendemain. Il fallait que je me défasse du standard qui était de les vouloir raides, et de les apprivoiser tels qu’ils étaient réellement. Je ne te cache pas que la suite n’a pas été de tout repos. Une routine naturelle dépourvue de silicones « cache-misères » associée à l’arrêt des lissages, autant te dire que pendant près d’un an, mes cheveux ne ressemblaient pas à grand chose. » https://memedanssesorties.com/5006/ma-transition-capillaire-vers-le-naturel/ 

« Cheveux ternes, poisseux, cassants, pellicules et démangeaisons peuvent être les effets indésirables du passage au naturel. Même si c’est difficile à croire, cette réaction est normale mais doit être temporaire. En effet les cheveux ont été habitué depuis des années à des substances qui les maintenaient qui les conditionnaient dans un certain état. Ces substances parties, les cheveux et le cuir chevelu sont un peu déboussolés, comme des addicts en période de sevrage… » https://shampoing-bio.fr/passer-shampoing-bio/

« Lorsque vous commencez à utiliser des soins naturels, il est fréquent d’avoir ce qu’on appelle « l’effet rebond« , c’est-à-dire, que l’état de la peau empire ! Exemples de réactions : peau qui pèle, plus de boutons… Après des années d’application de « soins » conventionnels, votre peau est devenue accro à certaines molécules chimiques. » https://www.remeterre.fr/est-il-normal-de-faire-des-reactions-aux-cosmetiques-naturels/

En ce qui concerne les déodorants, la transition peut vraiment paraître « longue » car c’est tout le mécanisme de sudation qui est bouleversé. On n’empêche plus le corps de transpirer comme avec les déodorants classiques, mais on contrôle simplement les mauvaises odeurs. Il faut laisser le temps au corps de fonctionner naturellement et non de lutter contre lui en l’empêchant de transpirer.

"Quand on arrête les déodorants conventionnels, on retrouve les composés sur la peau jusqu’à 4 semaines après la dernière application" Marie Drago, pharmacienne, spécialiste du microbiote cutané. https://www.glamourparis.com/beaute/le-mois-de-la-beaute/articles/pourquoi-les-deos-naturels-paraissent-moins-efficaces-mais-ne-le-sont-pas-/70670

  

Comment reconnaître un cosmétique naturel ?  

Lorsque l’on parle de cosmétiques naturels, il est important de comprendre qu’ils ne sont pas forcément biologiques. 

Les cosmétiques bios sont soumis à une certaine réglementation afin de pouvoir être labellisés. Par exemple, comme le souligne la marque Nelly de Vuyst, « La certification COSMOS® ORGANIC impose à ce que 95% des agro-ingrédients du produit soient certifiés biologiques. Le produit fini doit contenir au moins 20% d’ingrédients biologiques transformés physiquement et/ou chimiquement, sans tenir compte de l’eau et des minéraux. Les 80% restants du produit fini peuvent provenir d’origine naturelle et ne sont pas utilisés dans le calcul du pourcentage d’ingrédients biologiques. Pour les produits à rincer comprenant une teneur plus élevée en eau, le produit fini doit contenir au moins 10% d’ingrédients biologiques. » https://nellydevuyst.com/que-signifie-certification-ecocert-cosmos-organic/?lang=fr

   

Pour les cosmétiques dits naturels, il faudra se pencher un peu plus en détails sur les produits utilisés et les méthodes de fabrication. Par exemple, les transformations effectuées ne devront pas avoir été obtenues par des procédés d’extraction dénaturants. Il faudra alors privilégier la macération, la décoction, la distillation à la vapeur d’eau ou bien encore la fermentation. De plus, dans un cosmétique naturel contrôlé, vous ne trouverez pas de colorants synthétiques, d’arômes synthétiques, de silicone ou bien n’importe quel autre dérivé du pétrole.